Voir tous les essais

Regards au féminin - Salon de la photographie Strasbourg

Je reviens de Strasbourg en Alsace. Je m'y suis rendue pour visiter l'exposition "Regards au féminin" dans le cadre du 2ème salon de la photographie de Strasbourg.

Comme son nom l'indique, cette exposition était dédiée au regard féminin et a invité 16 auteures photographes à exposer quelques-unes de leurs oeuvres autour de Viviane Maier, photographe de rue (je qualifierai plus volontiers de photographe humaniste) américaine, née en 1926 et décédée en 2009. Son travail est resté inconnu et non publié durant toute sa vie. Ce n'est seulement qu'en 2008, que celui-ci sort de l'ombre.

Même si la photographie est ma passion première, je possède relativement peu de culture photographique. Ce qui m'a intéressée dans cette exposition c'est le fait qu'il faisait honneur à la gente féminine (l'univers de la photo est en majorité masculine et peu de femmes arrivent à tirer leur épingle du jeu) et que dans la liste des photographes invitées se trouvait Julia Anna Gosporadou. Julia Anna est architecte et photographe d'art en noir et blanc. . Elle a remporté plusieurs prix et titres prestigieux et a créé l'(en)Visionography ™, un terme pour définir une façon de photographier basée sur sa vision et sa propre expérience de vie. Autant dire que ce terme et ce qu'il signifie résonne en moi de manière très forte. C'est à ça que j'aimerai tendre et arriver.

Durant cette exposition, deux photographes m'ont beaucoup marquée: Irène Jonas et Naïssa B

Le travail proposé par Irène Jonas était issue de sa série "Il était une fois dans l'Ouest". Des images en noir et blanc faites dans le Finistère durant les jours de grands vents, sous la pluie ou à la tombée du jour. On découvre une région hors saison, brute, sombre, où les éléments deviennent le sujet principal des images. Envoûtant.

A l'opposé, Naïssa B. présentait un travail coloré à l'esthétique léchée qui faisait le portrait d'artistes participant au spectacle "The wounded Carnivale". La beauté troublante de ces artistes et de ces images m'ont captivée.

Une très belle exposition et de très beaux clichés.

Après l'exposition, j'ai pu balader mon objectif dans les rues de Strasbourg. Voici donc quelques images prises durant ce court séjour.

"La Petite France" de Strasbourg, un joli endroit agréable à vivre, surtout lorsque les beaux jours reviennent
Upside down, et hop juste le reflet des gens dans le canal
L'étrange musicien de la cathédrale. Il semblait habité, il nous a fait une démonstration de ses gammes mais revisitées et n'hésitant pas à frapper son instrument de temps en temps pour donner un semblant de rythme
La majestueuse entrée de la cathédrale
Moulin Rouge ! Non, juste l'escalier d'un manège
Auto-portrait
Alerte au gorille
Reflet du canal vers la Petite France
Collé-serré. On peut presque se passer le sel d'une maison à l'autre.
Ô mon beau miroir, dis-moi qu'elle est la plus belle maison ?
  • Roadtrip en Nouvelle-Zélande

    La Nouvelle-Zélande est un pays particulier. D'abord ce pays est composé de deux îles principales ainsi que de diverses petites îles aux alentours. Il y a l'île du Nord qui abrite les deux villes principales du pays (Auckland et Wellington, la capitale)