Artisans I

Le geste est précis, l'oeil est affûté.

Colin Karlen expose le métier de tavillonneur et on se rend vite compte que rien est laissé au hasard. Le choix du bois, l'épaisseur du tavillon, la taille des clous. Tout est choisi avec précision dans le respect de la tradition. Bien loin des outils mécaniques modernes, la bûche se fend à la seule force des bras.

Si aujourd'hui, les édifices se parent volontiers de matériaux plus modernes, la demande pour le tavillon est toujours présente pour notre plus grand bonheur.

www.colinkarlen.ch/